Comment entretenir efficacement les toilettes sèches écologiques ?

Les toilettes sèches sont connues pour être une alternative écologique efficace réduisant l’empreinte environnementale. Peu importe leur emplacement, elles requièrent un entretien régulier et rigoureux afin de bien fonctionner. Il est donc important de savoir comment s’y prendre pour le faire. Comment entretenir efficacement les toilettes sèches écologiques ?

Première étape : Vider régulièrement et nettoyer le seau

Pour tirer le meilleur parti des toilettes sèches écologiques, il est important de les entretenir correctement. En effet, les toilettes sèches qui sont simples à utiliser et à nettoyer, font partie des conceptions de Wombat Système. 

A découvrir également : Améliorez votre performance physique avec l'ABE Pre-Workout

Ces toilettes sont destinées à tout le monde et respectent l’environnement. Il faut reconnaître que l’idée des toilettes sèches écologiques est une aubaine révolutionnaire grâce à Wombat Système. En effet,  ce dernier conçoit et installe des toilettes sèches publiques et écologiques pour les collectivités.

La première étape consiste à vider le seau dans un système de compostage ou dans son jardin. Il est conseillé de le faire lorsque le seau est à moitié plein, soit une fois par semaine. Le système de compostage doit être vieux d’approximativement deux ans pour être efficace.

A lire en complément : Acheter un chalet au Mont Blanc : à quoi faut-il penser ?

Lorsque le seau est vidé, il faudra le nettoyer en aspergeant un mélange composé de ¾ d’eau du robinet et d’¼ de vinaigre blanc de maison. Attendez quelques minutes puis rincez avec beaucoup d’eau. 

Si des traces persistent, retirez-les enfin, grâce à un chiffon doux et humide. Évitez de prendre une éponge grattante sinon la pellicule protectrice du seau se verra abîmée. Replacez enfin le seau avec de la litière dans le fond.   

Deuxième étape : Procéder au nettoyage de l’abattant

Tout comme pour des toilettes classiques, il convient de nettoyer quotidiennement l’abattant, cela s’applique aussi aux toilettes sèches écologiques. Que l’abattant soit en plastique ou en bois, pensez à le désinfecter. Cela permettra en effet l’évitement:

  • Des mauvaises odeurs; 
  • Du développement des germes et bactéries. 

L’idée est d’imbiber un chiffon ou une éponge d’eau de javel, et de frotter l’abattant jusqu’à ce que les germes disparaissent. Débutez le frottement par le dessus et terminez l’opération par le dessous. Ensuite, on suggère de rincer en utilisant une éponge humide et de laisser sécher.

Troisième étape : Entretenir le bois

Cette étape est la toute dernière et reste très importante dans le processus d’entretien et de préservation des toilettes le plus longtemps possible. Le bois faisant partie des matières de composition de ces toilettes, il urge d’en prendre soin pour ne pas qu’elles pourrissent et se dégradent trop rapidement.

Ainsi, il faudra avoir un peu de matériel et assez d’huile de coude. Assurez-vous également d’avoir un équipement de peinture pour vernir les toilettes sèches. Évidemment, il s’agit d’une opération à long terme qui s’effectue chaque cinq ans pour des toilettes installées en intérieur. 

Quant à celles installées en extérieur, comptez tous les trois ans pour les éléments intérieurs, et chaque année pour les éléments extérieurs. Enfin, ayez toujours un seau rempli de sciure ou de bois près des toilettes pour faciliter leur utilisation.